Contenu de la formation BNSSA

TOUTES NOS FORMATIONS INITIALES OU RECYCLAGES COMPRENNENT

 

PREMIERS SECOURS EN EQUIPE DE NIVEAU 1

Durée

  • La formation initiale "PSE 1" dure 35 heures de face à face pédagogique, hors temps de déplacement.
  • La formation continue "PSE 1" dure 6 heures et rentre dans le carde des séances annuelles de maintien des acquis.

 

Role et responsabilité

 

Le participant

L'exigence de cométences que requiert l'emploi de "Secouriste" induit tout naturellement un travail personnel de la part de l'individu qui souhaite acquérir cette qualification. Cela implique que le participant doit être capapble de fournir un investissement important, une motivation forte et une implication totale : pré-requis, participation active, travail apèrs les cours... il en va de sa responsablité.

Dans le même esprit, à partir du moment où un acteur de la sécurité civile obtient une ou des qualifications, il lui appratient, en sus des formations continues qui sont obligatoires, de maintenir son iveau de compétences en continuant une auto formation (lecture régulière de référentiels nationaux de cométences concernés...) tout en mettant en pratique ses savoirs sur le théâtre des opérations, pour obtenir une certinae expérience.

En effet, la formation initiale reçue doit être entrete"nue et exercée.

 

L'équipe pédagogique

L'équipe pédagogique a un rôle primordial dans ce type d'action de formation de sécurité civiel.

En effet, elle doit toujours avoir à l'esprit l'objectif premier pour lequel elle assure cette formation : "FORMER DES SECOURISTES OPERATIONNELS !"

 

Déroulement de la formation initiale

  1. Accueil et présentation de la formation de secouriste,
  2. Le secouriste,
  3. La chaine des secours,
  4. La sécurité,
  5. L'alerte,
  6. L'obstruction brutale des voies aériennes,
  7. Les hémorragies externes,
  8. L'insconscience,
  9. L'arrêt cardiaque,
  10. La défibrillation automatisée externe,
  11. Les détresses vitales,
  12. Les malaises et la maladie,
  13. Les accidents de la peau,
  14. Les traumatismes des os et des articulations,
  15. La noyade,
  16. La surveillance et l'aide au déplacement,
  17. Synthèse,
  18. Evaluations et clôture de la formation.

 

Déroulement pour la formation continue

Chaque année, des parties différentes sont abordées en référence au plan quinquennal mis en place par le Comité Département.

Néanmoins, les parties suivantes sont travaillées systématiquement :

  1. L'inconscience,
  2. L'arrêt cardiaque,
  3. Le défibrillateur automatisé externe

 

Evaluation du PSE 1

Pour progresser, l'apprenant doit être informé de façon permanente, par l'équipe pédagogique des résultats de son travail. En ce sens, l'évaluation est, en outre, une méthode qui permet de compârer une situation de départ à une situation d'arrivée.

Le processus d'évaluation est normé sur la base de différentes méthodes qui nécessitent une contstruction, une élaboration et une validation en plusieurs étapes :

  • Evaluation formative,
  • Evaluation sommative,
  • Evaluation de certification,
  • Evaluation de la formation.

 

FORMATION AQUATIQUE

En référence au nouvel arrêté du 22 juin 2011 modifiant l'arrêté du 23 janvier 1979 modifié fixant les modalités de délivrance du BNSSA, les entraînements aquatiques auront pour référence les 4 épreuves de l'examen BNSSA.

 

4 épreuves BNSSA

Pour être déclaré admis à l'examen, le candidat doit être jugé apte à chacune des épreuves.

Les candidats déjà titulaires du BNSSA qui souhaitent prolonger la validité de leur diplôme est soumis, tous les 5 ans, à une vérification de maintien des acquis, comprenant les seules épreuves n°1 et 3 nommées ci-dessous.

Un délai minimum de 10 minutes de récupération doit être laissé au candidat avant de prendre part à une autre épreuve;

 

Epreuve n° 1 : parcours 100 mètres "sauvetage aquatique en continu"

départ du bord du bassin ou d'un plot de départ, suivi de 25 mètres nage libre en surface ;
2 parcours de 25 mètres, comprenant chacun 15 mètres en immersion complète sur un trajet défini (matérialisé au fond et sur les bords), sans que le candidat ne prenne appui ;
plongée dite "en canard", suivie de la recherche d'un mannequin qui repose entre 1.80 mètres et 3.70 mètres de pofondeur ; le candidat remonte le mannequin en surface, puis le remorque dur 25 mètres, visage hors de l'eau.
Pour être jugé apte, le candidat doit réaliser l'épreuve en moins de :

  • 2 minutes 40 secondes inclus, lors de l'examen ;
  • 3 minutes, lors de la vérification de maintien des acquis.

 

Epreuve n° 2 : parcours 250 mètres "sauvetage avec palmes, masque et tuba"

  • au signal du départ de l'épreuve, le candidat s'équipe dans ou hors de l'eau ;
  • le candidat parcourt 200 mètres en palmes, masque et tuba en touchant le mur à chaque virage. A la fin du parcours de nage, il doit effectuer une immersion pour rechercher un mannequin situé à 5 mètres maximum du bord du bassin. Il repose sur une profondeur située entre 1.80 mètres et 3.70 mètres au plus. Cette recherche se fait après avoir touché l'extrémité du bassin ;
  • le candidat remonte le mannequin dans la zone des 5 mètres. Il le remorque sur le reste de la distance du parcours. Le contact à l'extrémité du bassin est obligatoire lors du virage (bassin de 25 mètres) et à l'arrivée ;
  • la remontée et le remorquage du mannequin se font sans utiliser l'anneau de celui-ci. Le remorquage s'effectue en position dorsale. Le candidat peut ne plus utiliser le masque et tuba ;
  • les 200 premiers mètres s'effectuent en utilisant l'ensemble du matériel (palmes, masque et tuba). Si le candidat rencontre une difficulté ou un défaut de matériel, il effectue la remise en place de celui-ci sans reprise d'appui ;
  • lors du remorquage, le mannequin doit avoir les voies aériennes dégagées, pour cela la face visage du mannequin doit se trouver au-dessus du niveau de l'eau ;
  • la position d'attente du mannequin au fond de l'eau est indifférente ;
  • le mannequin doit être de modèle réglementaire ; c'est à dire d'un poids de 1.5 kg à une profondeur d'un mètre.
  • Pour être déclaré apte : le candidat doit réaliser l'épreuve en moins de 4 minutes et 20 secondes inclus.

 

Epreuve n° 3 : porter secours à une personne en milieu aquatique

  • le sauvetage d'une personne qui simule une situation de détresse se situant à 15 mètres au moins et 25 mètres au plus du bord ;
  • la victime saisit le sauveteur de face ; après s'être dégagé de la situation, le sauveteur transporte la victime vers le bord en sécurité ; pendant le parcours le sauveteur rassure la victime ;
  • le sauveteur sort la victime de l'eau sans utiliser les échelles ou tout autre moyen matériel ;
  • après avoir sécurisé la victime, le candidat effectue une vérification des fonctions vitales et ensuite, il explique succinctement sa démarche.
  • Le candidat effectue l'épreuve en short et tee-shirt. Le port de combinaison, lunettes de piscine, masque, pince nez ou tout autre matériel n'est pas autorisé.

Pour être déclaré apte, le candidat doit réaliser correctement l'ensemble de l'épreuve.

 

Epreuve n° 4 : questionnaire à choix multiple

QCM de 45 minutes durant lequel les questions posées doivent permettre d'appréhender les connaissances du candidat dans les domaines réglementaries et pratiques, faisant l'objet de diverses réglementations édictées par plusieurs départements ministériels.

Chaque item, formulé sous forme de question ou de propositions, est accompagnée de 3 à 5 réponses, dont une ou moins est juste.

La réponse est considérée comme correcte, dès lors que le candidat a choisi les seules bonnes réponses à la question posée.

La réponse est considérée comme fausse lorsqu'elle est incorrecte ou incomplète ou en l'absence de réponse de la part du candidat.

Pour chaque réponse correcte, un point est attribué. Pour chaque réponse fausse, aucun point n'est attribuée ou retiré.

Pour être déclaré apte, le candidat doit avoir obtenu une note supérieure ou égale à 30.

 

RÉGLEMENTATION

Seuls les candidats en formation initiale sont concernés.

Préparation au QCM de l'examen BNSSA sur les domaines suivants :

  1. Secourisme
  2. Aspects juridiques et réglementaires concernant la sécurité et le sauvetage aquatique,
  3. textes sur l'organisation et la séucirté des lieux de baignade,
  4. signalisationd'un poste de secours,
  5. signalisation des aides et matéirlaisation des lieux de baignade,
  6. balisage,
  7. réglements sur la conduite des embarcations et la pratique des sports nautiques et subaquatiques dans la zone littorale,
  8. organisation des secours,
  9. dispositions matéirleles d'orgnaisation et d'aciviation des postes de secours,
  10. mise en oeuvre des moyens d'alerte,
  11. connaissance et diffusion des informations météorologiques,
  12. observations du champ de surveillance, diffusion des incidents, modalités d'alerte du poste de secours,
  13. connaissance de l'organisation des structures publiques de secours, conduite à tenir en cas d'accient,
  14. mesures conservatoires,
  15. premiers soins d'urgence,
  16. alerte des secours publics,
  17. mise en oeuvre de moyens supplémentaires de secours.
Tagged under: bnssa contenu formation